Vive la Résistance

30 mai 2012

Soirée-conférence, le 8 juin 2012.

Classé sous 2012,ACTUALITE,SOIREE-SPECIALE-CONFERENCE - DEBAT — Vive la Résistance @ 12 h 15 min

L’association Vive la Résistance organise :

 

Soirée-conférence

 

« Agnès de Nanteuil
1922 – 1944
martyre de la Résistance, héroïne française »

Soirée-conférence, le 8 juin 2012. dans 2012 Agn-s-de-Nanteuil

Vendredi 8 juin 2012
18H30

Salle d’Écouves
Hôtel du Département – Alençon

 

Conférence assurée par Christophe CARICHON
Historien et chercheur associé au Centre de recherche bretonne et celtique (Université de Brest)

L’auteur pourra dédicacer son ouvrage
« Agnès de Nanteuil, Une vie offerte* »

* Mention exceptionnelle du Prix littéraire de la Résistance 2011

 

[ Un cocktail de l’amitié sera servi
à l’issue de la conférence ]

Hôtel du Département – Conseil Général de l’Orne
27, boulevard de Strasbourg – Alençon

 

Entrée libre

 

Présentation de l’ouvrage :

Agnès de La Barre de Nanteuil est la seule femme à avoir donné son nom à une promotion d’élèves officiers.

Née dans une famille de vieille noblesse normande et parisienne, Agnès de Nanteuil connaît une enfance heureuse à Paris et en Bretagne. Très engagée dans les mouvements de jeunes et l’Action catholique, elle est guide de France puis cheftaine de louveteaux et membre de la Jeunesse étudiante chrétienne féminine.

Pendant la guerre, elle s’engage dans la résistance et devient agent de liaison. Dénoncée, arrêtée, torturée, Agnès est déportée par le dernier convoi de Rennes et meurt à Paray-le-Monial des suites d’une blessure reçue pendant le trajet. Dès lors, Agnès de Nanteuil devient un modèle pour de nombreux jeunes par sa personnalité, son charisme et le don sans réserve qu’elle fit de sa vie pour Dieu, son prochain et son pays.

Le livre est tour à tour une biographie historique et spirituelle. En annexe, l’auteur publie de larges extraits d’écrits spirituels inédits d’Agnès de Nanteuil qui donnent à l’ouvrage toute sa force et son authenticité.

Aînée d’une grande famille chrétienne, jeune cheftaine de louveteaux au temps de la Deuxième Guerre Mondiale, Agnès grandit sous l’un des trois regards que propose la progression GA. Confiant à son père spirituel ses difficultés, ses faiblesses, elle cherche à progresser dans les voies de la sainteté, prenant régulièrement des résolutions dans ses carnets de notes.

Christophe Carichon dresse à travers les fragments des lettres d’Agnès et les témoignages des témoins de sa vie encore vivants, l’esquisse d’une belle personnalité.

Fille de France au temps de l’Occupation, pour elle, se lancer comme d’autres jeunes filles de son entourage dans la Résistance sur les pas de sa mère est une évidence. Consciente du danger qu’elle brave, elle ne s’acquitte pas moins de sa mission avec zèle. Arrêtée par la Gestapo, soumise à la torture, elle garde héroïquement le silence. Son parcours terrestre est bref car elle meurt à 22 ans dans un des derniers wagons qui part vers l’Est au moment où commence la libération de la France. Son rayonnement impressionne profondément les femmes qui l’assistent dans ses derniers instants.

Cette biographie révèle une deuxième personnalité d’exception, celle de Sabine de Nanteuil, jeune veuve et mère de 6 enfants, vivant modestement à Vannes, et rentrée en résistance contre l’occupant malgré sa charge de famille.

Elle a la douleur de perdre trois de ses enfants de mort violente. Gardant foi et courage dans ces terribles épreuves, elle élève les 5 enfants de sa fille. Ses carnets personnels nous donnent aussi les traits principaux d’une femme dont la vie exemplaire mériterait d’être connue.

 

logoassociationvivelaresistancenew.vignette Agnès de Nanteuil dans ACTUALITE

TDR à Vive la Résistance 2012

 

Des publicités intempestives et indépendantes de notre volonté peuvent apparaître momentanément. Nous en sommes désolés.

Mots-clés : ,

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus