Vive la Résistance

  • Accueil
  • > PARCOURS DANS LA GUERRE-DEBUTS ET CAMPAGNES D’AFRIQUE

4 février 2007

PARCOURS DANS LA GUERRE-DEBUTS ET CAMPAGNES D’AFRIQUE

Vive la Résistance @ 22 h 38 min

Dans un superbe ouvrage intitulé « Le sable et la neige », paru en 1996, Michel Chauvet témoignait pour les jeunes générations et tous ses camarades qui ne sont pas revenus. 

livrem.chauvet.jpg

Michel a choisi de devenir officier de la Marine Marchande. Il embarque le 30 janvier 1939 sur un cargo « Enseigne Maurice Préchac » pour 45 jours. Il va y rester un an. Le 2 septembre 39 c’est la guerre et le navire est réquisitionné avec son équipage. Il navigue entre l’Afrique, la France, l’Angleterre et il connait les affres des rencontres avec les sous-marins. Le 15 avril 40, le « Préchac » fait partie d’un convoi de 3 cargos, immunisés contre les mines magnétiques, qui rejoint Greenoch, y charge du matériel de l’expédition de Norvège, stationne à Scapa-Flow et pénètre dans le fjord de Narvik et d’Harstadt. Du 7 mai au 3 juin, il est durement bombardé sans être directement touché. La belle conduite de l’équipage fait que le bâtiment est cité à l’ordre de la nation par la Marine de Guerre et la Royal Navy.

Le 20 juin, retour de Norvège, le Prechac est à Cardiff ou Michel apprend que la France cesse le combat et demande l’armistice aux Allemands. Il quitte alors son navire pour ne pas rentrer en France occupée et s’engage dans les Forces Françaises Libres, Armée de Terre. Il est affecté à l’Escadron du Lieutenant H.Savelli (voisin en France de la famille de M.Chauvet) et un très dur entraînement commence pour le marin qu’il était !

Fin Août 1941, c’est le départ pour l’Afrique. Arrivée à Pointe-Noire, via Freetown. Il débarque le 2 octobre, rejoint Fort-Lamy et de là Faya-Largeau où il est affecté à la 2eme Cie de Découverte et de Combat du Régiment de Tirailleurs Sénégalais du Tchad, sous les ordres du Général Leclerc.

Michel prend part au premier raid sur le sud Fezzan en février – mars 1942.

En décembre 1942, il participe, toujours avec la 2ème D.C., à l’offensive et la conquête du Fezzan, aux combats en Tripolitaine et à la prise de Rhadamès. Après la liaison avec la 8ème Armée Britannique du Général Montgomery, il fera la Campagne de Tunisie avec « la Force L » qui regroupe les troupes du Général Leclerc qui seront désormais l’aile gauche de la 8ème Armée.

Il participe aux combats victorieux de Ksar-Rhilane et aux combats jusqu’à la victoire finale, le 8 mai 1943. 

Il n’y a plus d’Allemands en Afrique !

Après un séjour forcé à Sabratha, sud de Tripoli, Michel et ses camarades de la force L, devenue 2ème D.F.L., rejoignent le Maroc pour devenir la Deuxième Division Blindée qui sera constituée de quatre régiments des Forces Françaises Libres, de douze régiments des troupes d’Afrique du nord, mais aussi de volontaires évadés de France par l’Espagne et de jeunes volontaires d’Afrique du Nord.

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus