Vive la Résistance

16 août 2009

Hommage à Nicolas Wyrouboff, Français libre de 1940, Compagnon de la Libération.

Classé sous ACTUALITE,DISPARITION,HOMMAGE — Vive la Résistance @ 19 h 49 min

nicolaswirouboff.jpg

Nicolas Wyrouboff (photo prise en 2006).

 

  Nous avons appris avec une grande tristesse le décès de Nicolas Wyrouboff, Français libre de 1940 et Compagnon de la Libération, le jeudi 13 août 2009, à l’âge de 94 ans.

Né à Orel (Russie) le 7 février 1915 dans une famille noble, il arrive à Paris en mai 1924. Il y obtient  son baccalauréat puis poursuit ses études à l’université d’Oxford. En août 1940, il s’engage dans les Forces Françaises Libres à Londres sous le nom de « Fleury » pour ne pas attirer d’ennuis à sa famille restée à Paris. Après l’opération de Dakar, il est affecté au Bataillon de Marche N°1 à Brazzaville. Il prend part, en juin 1941, au sein de la Première Division Française Libre (1ère D.F.L.), à la Campagne de Syrie. Muté au Bataillon de Marche N°11, il participe ensuite aux campagnes d’Egypte, de Libye et de Tunisie. Blessé à deux reprises lors de la campagne d’Italie, il termine la guerre après la campagne d’Alsace.
Démobilisé, Nicolas Wyrouboff obtient la nationalité française en 1946 et est engagé aux Nations Unies où il intègre l’Organisation internationale des réfugiés.
En 1963, il devient délégué ministériel aux rapatriés pour la région parisienne.

Nicolas Wyrouboff avait recensé deux cent cinquante tombes de Russes morts au champ d’honneur, au service de la France. Onze Compagnons de la Libération sont d’origine russe (dont dix issus des F.F.L.).

Sur la question des combattants de la France libre et des raisons de leur engagement, Nicolas Wyrouboff avait affirmé récemment : « L’engagement n’était pas une décision prise sur un coup de tête ni après mûre réflexion, mais par conviction et sentiment intime qu’après la défaite on ne pouvait en rester là sans réagir, qu’on ne pouvait pas s’en remettre à autrui pour s’en sortir, qu’il fallait se jeter à l’eau. C’était un acte de courage moral, un acte de foi. […] L’état d’esprit qui a conduit ces hommes à s’engager dans les F.F.L. et qui les a portés au cours de longues campagnes, cet esprit-là n’est pas transmissible et ne laissera pas de trace, seul le récit de l’épopée… »

Nicolas Wyrouboff était notamment Commandeur de la Légion d’Honneur, Compagnon de la Libération (décret du 29 décembre 1944) et Croix de Guerre 39/45 (deux citations).

Vive la Résistance rend hommage à ce magnifique combattant de la liberté et de la démocratie, l’un des premiers compagnons russes du général de Gaulle, qui incarnait l’esprit « Free French » dans toute sa splendeur.

______________________________________________________________

Des publicités intempestives et indépendantes de notre volonté peuvent apparaître momentanément. Nous en sommes désolés.

21 juillet 2009

65ème Anniversaire de la Libération de la Sarthe et de l’Orne par la Division Leclerc.

Classé sous ACTUALITE,CEREMONIE,COMMEMORATION,JOURNEE TEMOIGNAGE — Vive la Résistance @ 16 h 49 min

leclercdbtchad.jpg

Sur les pas de la Division Leclerc
« Les rencontres de la mémoire »

 

     L’association « Vive la Résistance », en partenariat avec  » la Fondation de la France Libre « , organise l’opération intitulée « Sur les pas de la Division Leclerc – Les rencontres de la mémoire ».

     Cette opération consiste en la mise en place d’une série de conférences-débats dans différentes communes libérées par la Division Leclerc dans les départements de la Sarthe et de l’Orne.

     Ces conférences-débats, dont l’entrée sera libre, permettront au public d’assister à un moment exceptionnel de rencontre avec les libérateurs, Anciens de la 2ème D.B. du général Leclerc.

Le programme de chaque conférence-débat s’articulera autour de ces grands axes :

  1. Présentation historique des combats d’août 1944 autour de la commune. 
  2. Témoignage de plusieurs vétérans en rapport avec la Libération de la commune.
  3. Questions du public.

     L’association « Vive la Résistance » prend en charge l’organisation (accueil  des vétérans, déplacements) et s’assure du bon déroulement et de la cohérence historique et pédagogique de chaque rendez-vous.

     L’association « Vive la Résistance » propose également une cérémonie commémorative sur le site historique de la Croix de Médavy (forêt d’Écouves) le mercredi 12 août 2009, à 18 heures

tous droits réservés à Vive la Résistance ne pas copier cette image sous peine de poursuites
Cérémonie à la Croix de Médavy, près du char Valois (photo prise le 12 août 2004).

Nous remercions chaleureusement les maires des communes de Saint-Germain-sur-Sarthe, Ancinnes, Fyé, Alençon, Écouché et Carrouges qui nous apportent un soutien efficace.

Pour accéder au programme complet des conférences-débats organisées par « Vive la Résistance », cliquez sur l’insigne ci-dessous :

200px2edbinsigne.jpg

14 juillet 2009

Hommage à Maurice Mallet et Jacques Hochin.

Classé sous ACTUALITE,CEREMONIE,HISTOIRE — Vive la Résistance @ 16 h 55 min

frresmallet.jpg

André et Maurice Mallet, résistants du groupe VII de Saint-Denis-sur-Sarthon.

Les Anciens Combattants de Champfrémont et l’Association Mémoire du Maquis de Courtemiche organisent une cérémonie en hommage à Maurice MALLET et Jacques HOCHIN, deux jeunes résistants fusillés le 24 juillet 1944 au Maquis de Courtemiche (Champfrémont).

Ces deux jeunes résistants, réfractaires au Service du Travail Obligatoire (S.T.O.), appartenaient au Groupe VII de Saint-Denis-sur-Sarthon, rattaché à l’Armée Secrète du secteur d’Alençon.

Cette cérémonie se déroulera le samedi 25 juillet 2009, à 15 heures, au monument près du Moulin de la Sourdière à Champfrémont (Mayenne).

A cette occasion, un panneau explicatif sera apposé.

Nous publions ci-après un bref historique de ce lieu de mémoire.

logosuite.gif

Des publicités intempestives et indépendantes de notre volonté peuvent apparaître momentanément. Nous en sommes désolés.

18 juin 2009

Des lauréats du Concours de la Résistance à Oradour-sur-Glane.

Classé sous ACTUALITE,MEMOIRE,SORTIE — Vive la Résistance @ 17 h 11 min

sortieoradourmusedubouchelimoges01.jpg
Les 13 lauréats devant l’entrée du musée national Adrien Dubouché (Limoges) avec Gislaine Danguy (secrétaire de l’association), Christian Bayard (chauffeur) et Christophe Bayard.

 

L’association « Vive la Résistance » a organisé une sortie pédagogique sur le site du village martyr d’Oradour-sur-Glane du 15 au 17 juin 2009. Cette sortie, entièrement financée par le Rotary Club d’Alençon, s’adressait à 13 élèves de troisième du collège Louise Michel, lauréats du Concours de la Résistance et de la Déportation.
La visite des ruines d’Oradour-sur-Glane, village totalement détruit par les nazis le 10 juin 1944, constituait le moment fort de ces trois jours de sortie. Vision terrible et inoubliable d’un acte de barbarie qui a couté la vie à 642 personnes en quelques heures.
Ce séjour en Haute-Vienne a également permis aux élèves de visiter le musée de la Résistance et de la Déportation de Limoges. L’occasion de rappeler l’importance et l’efficacité de l’action de la Résistance du Limousin dans les combats de la Libération mais aussi que la tragédie d’Oradour-sur-Glane n’est toujours pas clairement expliquée car il n’y avait pas de maquis dans ce secteur du département.
Près de 65 ans après : ni haine, ni oubli. Se souvenir constitue en effet la principale raison pour laquelle le site d’Oradour-sur-Glane est devenu monument historique, conservé dans l’état, juste après la guerre.
Le séjour s’est terminé par la visite, plus souriante, du musée national Adrien Dubouché, superbe musée de la porcelaine de Limoges.
Des élèves ravis et un travail de mémoire grandeur nature qu’ils garderont, c’est certain, au plus profond de leur âme
.

monumentoradour.jpg
Détail du monument aux morts d’Oradour-sur-Glane.

 

Des publicités intempestives et indépendantes de notre volonté peuvent apparaître momentanément. Nous en sommes désolés.

11 juin 2009

Sortie pédagogique à Oradour-sur-Glane.

Classé sous ACTUALITE,MEMOIRE,SORTIE — Vive la Résistance @ 20 h 10 min

laurats2009.jpg

les lauréats 2009 du Concours de la Résistance et de la Déportation en compagnie de M. Jacques Pigneaux de Laroche, Français libre de 1940, Ancien de la 1ère D.F.L.

 

L’association « Vive la Résistance » organise et finance, en partenariat avec le Rotary Club d’Alençon,
une sortie pédagogique sur le site du village martyr d’Oradour-sur-Glane.

Cette sortie s’adresse aux élèves de troisième
du collège Louise Michel, lauréats du Concours de la Résistance et de la Déportation.

 

Elle se déroulera du 15 au 17 juin 2009.

 

Au programme :

  1. Visite du Centre de la Mémoire et du village martyr d’Oradour-sur-Glane.
  2. Visite du musée de la Résistance et de la Déportation de Haute-Vienne.
  3. Visite du site du Mont Gargan (haut lieu de la Résistance en limousin).
  4. Visite du musée national Adrien Dubouché  Limoges (histoire de la porcelaine de Limoges).

insignemaquislimousin.jpg
Insigne Maquis du Limousin.

 

Des publicités intempestives et indépendantes de notre volonté peuvent apparaître momentanément. Nous en sommes désolés.

1...910111213...31

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus