Vive la Résistance

3 novembre 2011

80ème anniversaire de la Seconde République espagnole.

drapeauseconderpubliqueespagnole.jpg
Le drapeau de la Seconde République espagnole (1931-1939).

 L’année 2011 est marquée par le 80ème anniversaire de la proclamation de la Seconde République espagnole, le 14 avril 1931.
Une période encore trop méconnue qui a suscité un immense espoir chez les Républicains avant le coup d’Etat de juillet 1936, la guerre puis la dictature franquiste.
La défaite de 1939 a provoqué l’exil de près de 500.000 Républicains espagnols en France : c’est la Retirada.

L’association Vive la Résistance propose une journée exceptionnelle sur ce thème.

Journée du vendredi 18 novembre 2011


Halle aux Toiles – Alençon

 

Après-midi : 14H/16H30

 

 

Séquence pédagogique réservée aux scolaires

Soirée

 

Dès 19 heures :

 

 

Restauration sur place avec spécialités espagnoles
et ambiance musicale

20 heures 30 :

 

Conférence-débat

Sous la direction de

M. Ángel Viñas

Économiste, diplomate, professeur d’université
et historien espagnol

 

Avec la présence de Carmen Negrín, petite-fille de Juan Negrín (dernier chef du gouvernement de la Seconde République espagnole) et de plusieurs grands témoins : anciens Républicains et Guérilleros, historiens, écrivains, poètes, etc.

Entrée libre

allegorieseconderpubliqueespagnole.jpg

 
 

80ème anniversaire de la Seconde République espagnole. dans 2011 logoassociationvivelaresistancenew.vignette

« TDR à Vive la Résistance 2011« 

 

Des publicités intempestives et indépendantes de notre volonté peuvent apparaître momentanément. Nous en sommes désolés.

1 octobre 2011

Spectacle Leclerc : « Well done »

Classé sous 2011,EVENEMENT HISTORIQUE,REVUE DE PRESSE,SOIREE-SPECIALE,SPECTACLE — Vive la Résistance @ 15 h 00 min

« Nous publions ci-dessous un article paru dans le journal L’Orne Hebdo« 

(édition du mardi 20 septembre 2011)

Tous droits réservés à Vive la Résistance ne pas copier cette image sous peine de poursuites
Le spectacle s’est achevé par la reconstitution de l’arrivée de Leclerc
au Pont-Neuf dans la nuit du 11 au 12 août 1944.
Et symboliquement trois jeunes ont déposé une gerbe au pied de l’image du monument du Pont-Neuf.

 

Malgré l’heure tardive, l’humidité de la journée, le vent et la fraicheur, ils étaient environ 250 à s’être déplacés dans la cour d’honneur de l’Hôtel du département à Alençon pour assister au « son et lumière » proposé par l’association « Vive la Résistance ».
Un spectacle consacré à l’épopée du maréchal Leclerc et de la 2ème D.B., conçu par Christophe Bayard, professeur d’Histoire et président de l’association, et concrétisé par GC Production.
Durant une bonne heure, les images furent projetées sur le bâtiment…Leclerc. La musique était adéquate et le commentaire érudit, relatant le parcours de l’oasis de Koufra aux portes de la forêt d’Ecouves.


« Un ciment« 

 

Koufra, c’est la première victoire après l’armistice de juin 1940. C’est « le serment » de rejoindre Strasbourg.
Le spectacle relate des faits mais évoque aussi une ambiance : celle de la vie quotidienne dans le désert. On en sait aussi davantage sur Leclerc, ce colonel devenu général après Koufra mais qui attendra avant de porter les insignes correspondant à la promotion.
La 2ème D.B. foule le sol français le 1er août 1944 à Utah Beach, peu après 11 heures. Puis bataille dans la Manche, le Maine avant de libérer Alençon avec le concours du jeune civil Raymond Ciroux.
En mars 1970, sera inauguré le monument de la rue du Pont-Neuf, à la gloire de celui qui sut faire l’unité entre des soldats d’origines différentes.
En résumé, ce spectacle, c’est « Well done ». Bien fait, comme l’a dit Montgomery à Leclerc, bien avant le débarquement.

 

logoassociat<img id=
« TDR à Vive la Résistance 2011« 

 

Des publicités intempestives et indépendantes de notre volonté peuvent apparaître momentanément. Nous en sommes désolés.

5 septembre 2011

Spectacle son et lumière « Épopée Leclerc », le 17 septembre 2011 à Alençon.

Classé sous 2011,ACTUALITE,ASSOCIATION,CONFERENCE,SPECTACLE — Vive la Résistance @ 17 h 00 min

« L’association Vive la Résistance propose« 

Tous droits réservés à Vive la Résistance ne pas copier cette image sous peine de poursuites

Épopée Leclerc

Des sables du Tchad à la libération d’Alençon.

 

 

Une grande fresque historique « son et lumière » qui retrace le parcours d’un chef d’exception, Leclerc, depuis les débuts de la France Libre avec le général de Gaulle, jusqu’à la Libération d’Alençon, le 12 août 1944.

C’est l’histoire d’un combat pour l’honneur et la liberté au sein de la Colonne Leclerc, de la Force « L », puis de la 2ème D.B. Une extraordinaire épopée dans une période capitale de notre Histoire.

C’est aussi un hommage à celui dont le nom reste à jamais attaché à l’histoire de notre Libération.

 

« Résumé du spectacle« 


« Epopée Leclerc, des sables du Tchad à la libération d’Alençon »

 

Juin 1940 : la France à perdu une bataille. Depuis Londres, le général de Gaulle invite à la résistance.
Philippe de Hauteclocque devient le capitaine Leclerc et rejoint de Gaulle qui l’envoie en Afrique équatoriale.
Commence alors une extraordinaire épopée qui passe par le Cameroun, le Tchad, la Libye et la Tunisie. La route de la reconquête résonne des victoires de Koufra, du Fezzan ou encore de la Tripolitaine.
Les hommes déterminés qui entourent Leclerc, ce sont les Français libres. Dans le soleil d’Afrique, ces « clochards épiques » – selon l’expression de Malraux – n’ont qu’un seul but : gagner la guerre.

 

La 2ème Division Blindée est officiellement créée en août 1943 au Maroc. Dans sa composition, elle traduit une grande diversité. Aux Français libres sont adjoints des éléments issus de l’armée d’Afrique ou de recrutements diverses.
Equipement, préparation, transfert en Angleterre, entrainement.
Le débarquement a lieu à partir du 1er août 1944 à Utah Beach.
Envoyée au Nord du Mans, la Division Leclerc connaît des combats très durs dans la Sarthe les 10 et 11 août.
La libération d’Alençon, au matin du 12 août, est un symbole très fort : c’est la première ville française métropolitaine libérée par des Français !
La légende est en marche…

Un spectacle « son et lumière » d’environ 1 heure faisant appel à des techniques très perfectionnées de diffusion.

Une présentation assurée avec l’aide de nombreux documents historiques, sonores et vidéo, d’images, de portraits, de cartes, etc.

Une réalisation dans un site prestigieux : la cour d’honneur de l’Hôtel du département.

 

« Programmation horaire de la journée« 

 

16 heures : conférence


« Leclerc et ses hommes »


Lieu : Salle d’Écouves – Hôtel du département.


Avec la présence exceptionnelle et le témoignage de plusieurs « grands témoins », anciens de la France Libre et de la 2ème D.B.

 

« 21 heures 30 : spectacle« 

 


« Épopée Leclerc, des sables du Tchad à la Libération d’Alençon »


Site : Cour d’honneur – Hôtel du département.

« Conseil Général de l’Orne« 

conseilgnraldelorne.jpg

Gratuit. Durée : 1 heure

 

logoassociat<img id=
« TDR à Vive la Résistance 2011« 

 

Des publicités intempestives et indépendantes de notre volonté peuvent apparaître momentanément. Nous en sommes désolés.

1 octobre 2010

Au sujet de l’annulation et du report du spectacle son et lumière « Leclerc » à Alençon.

Classé sous 2010,ASSOCIATION,PUBLICATION,SPECTACLE — Vive la Résistance @ 1 h 00 min

affichleclercvivelarsistance.jpg

 

 

Le spectacle Son et Lumière prévu le 17 septembre 2010 devant le monument Leclerc d’Alençon n’a donc pas pu avoir lieu.
La mairie d’Alençon en a décidé ainsi.
L’association « Vive la Résistance », qui jouit pourtant d’une renommée et d’une reconnaissance nationale, n’a pas mérité mieux qu’un appel téléphonique le 6 septembre, soit 11 jours avant l’événement, de la part du service logistique de la mairie ! La sécurité des personnes n’était paraît-il pas assurée.
Celle-ci, rencontrée voici plusieurs mois, nous avait pourtant suggéré la date du 17 septembre et connaissait parfaitement nos intentions.
Confiants dans tous nos partenaires et sûrs de la qualité de notre projet, nous avions lancé l’opération. Elle s’intégrait de surcroit parfaitement au thème national des Journées du Patrimoine « Les Grands Hommes : quand femmes et hommes construisent l’Histoire ».

Cette soirée s’annonçait très belle. Les Alençonnais, les habitants de la région, et tous les passionnés de l’épopée Leclerc en ont été privés.
Nous le regrettons profondément. D’autant plus qu’il nous paraît évident que ce refus est aussi l’expression d’un manque d’enthousiasme et de bonne volonté. Ce sujet ne devrait pourtant souffrir d’aucune médiocrité.
Aussi j’adresse personnellement mes excuses à tous ceux et toutes celles qui se faisaient une joie d’y assister.

Le général Leclerc était visionnaire, une fois de plus, lorsqu’il disait reconnaître deux dangers dans la vie, le « réel » et « l’administratif »…

Nous tournons la page, convaincus, davantage encore, que notre exigence vis à vis du devoir de mémoire n’est pas vaine et que cela n’est jamais gagné ! Il nous faudra continuer à être très vigilants à l’avenir et ne jamais baisser la garde.

Cette épreuve a créé un choc et suscité l’indignation de beaucoup. Pour notre équipe mais aussi plus largement dans la population.
La presse a largement relayé l’information et nous avons reçu une quantité impressionnante de messages de soutien. Nous en sommes très touchés et remercions tous celles et tous ceux qui nous ont adressé ces messages et nous encouragent à continuer. Ils viennent grossir les rangs de nos adhérents et donnent à l’association encore plus de force.

Et à notre tour, formulons un serment : Jurons de faire en sorte que ce spectacle soit présenté au public.
Nous l’assurons : il le sera, prochainement et sûrement dans un autre lieu. Nous ne manquerons pas de vous tenir rapidement au courant.

Vive la Résistance et vive la 2ème D.B. !

Christophe Bayard
Président

 

Des publicités intempestives et indépendantes de notre volonté peuvent apparaître momentanément. Nous en sommes désolés.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus