Vive la Résistance

24 décembre 2010

Journée de la Résistance du 9 décembre 2010.

Classé sous Education nationale,HISTORIQUE DES JOURNEES TEMOIGNAGES,PRESSE — Vive la Résistance @ 14 h 02 min

Nous publions ci-dessous un article paru dans le journal Ouest-France
(édition Orne du vendredi 10 décembre 2010).

tous droits réservés à Vive la Résistance ne pas copier cette image sous peine de poursuites
Alan a lu une lettre de MISSAK MANOUCHIAN, Résistant, écrite à sa femme juste avant son exécution.

 

Le Concours de la Résistance fête ses 50 ans.

En 2011, le concours aura pour thème la répression de la Résistance en France par les autorités d’occupation et le régime de Vichy.

 

Pour la 8ème année consécutive, l’association Vive la Résistance organisait jeudi à l’hôtel du département la Journée de la Résistance. Plus de 150 collégiens ont eu la chance d’entendre des témoignages poignants qui leur serviront dans la préparation du 50ème Concours national de la Résistance.
Christophe Bayard (président de l’association) se demandait à quoi ressemblerait cette 8ème journée de la Résistance à cause des conditions climatiques. Toutes les inquiétudes ont vite été balayées et ce sont plus de 160 élèves (de Notre-Dame, d’Alençon, de Saint-François-de-Sales et de Louise Michel) qui étaient présents jeudi toute la journée à l’hôtel du département. « Seuls quelques invités n’ont pas pu venir, précise le président. Mais nous avons tout de même la chance d’avoir des gens qui n’étaient jamais venus à Alençon comme André Houel ou Hélène Gomez, la dernière survivante des Résistants de la préfecture ».

« Ils s’en souviendront toute leur vie »

 

Cette journée du souvenir et du passage de mémoire était divisée en plusieurs temps forts : les témoignages de Résistants, une explication sur l’antisémitisme, un hommage au maréchal Leclerc et la 2ème D.B. mais aussi la présentation du 50ème Concours national de la Résistance et de la Déportation : « Le thème de cette année est la répression de la Résistance en France par les autorités d’occupation et le régime de Vichy, précise Christophe Bayard. Les élèves qui le souhaitent prépareront un dossier collectif jusqu’à la fin mars 2011. Ce qu’ils entendent aujourd’hui les passionne et leur servira pour ce dossier mais ils s’en souviendront aussi toute leur vie ».

 

tous droits réservés à Vive la Résistance ne pas copier cette image sous peine de poursuites
André Houel (à gauche) a apporté son témoignage.

 

 André Houel a parlé avec émotion et franchise aux élèves. Un témoignage qui restera longtemps dans leur mémoire :

« J’avais votre âge quand je suis entré en résistance, a commencé par dire celui qui est né à Rânes avant de partir habiter à Rouen. En juin 1940 nous avons quitté la ville avec ma mère. Tout de suite je suis resté admiratif des Anglais qui combattaient les bombardiers allemands qui essayaient de nous tuer sur les routes. Nous sommes arrivés à Ecouché chez un membre de la famille et le 17 juin je faisais mon premier acte de résistance : je retirais les radios d’un avion anglais qui s’était écrasé pour que les Allemands ne les récupèrent pas. Le 18 j’entendais l’appel du général de Gaulle. J’ai ensuite intégré un réseau de résistants : évasion de prisonniers, faux papiers… En jun 1944 j’ai d’abord rejoint un régiment de parachutistes américains avant d’intégrer la 2ème D.B. Je ne regrette aucun de mes choix et je les referai sans aucune hésitation ».

 

Des publicités intempestives et indépendantes de notre volonté peuvent apparaître momentanément. Nous en sommes désolés.

 

 

21 septembre 2010

La Marseillaise de nuit au monument Leclerc.

Classé sous 2010,ACTUALITE,ASSOCIATION,PRESSE — Vive la Résistance @ 21 h 31 min

Nous publions ci-dessous un article paru dans le journal Ouest-France (édition Orne) du lundi 20 septembre 2010.

tous droits réservés à Vive la Résistance ne pas copier cette image sous peine de poursuites
La gerbe est ornée d’un bandeau « Vive la Résistance ».

 

« Ils étaient 22 « résistants », vendredi à 22 h, devant le monument Leclerc.
L’association Vive la Résistance, dont le spectacle son et lumière à la mémoire du libérateur d’Alençon avait été interdit par la mairie pour des raisons de sécurité, avait tout de même appelé à se rassembler symboliquement.
À l’heure où l’hommage aurait dû commencer, le président de l’association, Christophe Bayard, a déposé une gerbe de fleurs aux pieds de la statue. Et c’est Jean-José Lelièvre, ancien conseiller municipal et membre de l’association, qui a entonné la refrain de la Marseillaise, suivi par tous les participants, après la minute de silence ».


Béatrice Limon, Ouest-France.

 

Des publicités intempestives et indépendantes de notre volonté peuvent apparaître momentanément. Nous en sommes désolés.

24 décembre 2009

La soirée spéciale « Hommage au maréchal Leclerc et aux Rochambelles » en reportage sur France 3.

Classé sous ACTUALITE,France-3,PRESSE,SOIREE-SPECIALE,TEMOIGNAGES — Vive la Résistance @ 0 h 12 min

tous droits réservés à Vive la Résistance ne pas copier cette image sous peine de poursuites

Le mardi 8 décembre à Alençon. De gauche à droite : Arlette Ratard, Christophe et Rosette Peschaud.

 

 

Une équipe de France 3 Normandie est venue réaliser un reportage sur la soirée spéciale en hommage au maréchal Leclerc et aux Rochambelles que nous avons organisée le 8 décembre 2009 à Alençon.

Cette soirée fut une rencontre exceptionnelle et passionnante.
Elle fut aussi empreinte d’une très grande émotion lorsque les femmes, qui ont participé aux combats à ses côtés, ont évoqué la personnalité puis la disparition tragique du général Leclerc.

Pour accéder au reportage de France 3, cliquez sur le logo ci-dessous

france3.jpg

 

Des publicités intempestives et indépendantes de notre volonté peuvent apparaître momentanément. Nous en sommes désolés.

8 janvier 2008

A la une de l’Orne Hebdo du mardi 25 décembre 2007.

Classé sous PRESSE — Vive la Résistance @ 22 h 43 min

Dans son édition du 25 décembre (dont la parution a été avancée au 23 décembre pour cause de fête de Noël), la rédaction de l’Orne Hebdo a choisi de mettre Christophe Bayard à l’honneur en le qualifiant d’ « Homme de l’année ». Bien sûr nous sommes les premiers surpris par un tel article émanant d’observateurs avisés, fins connaisseurs de la vie de notre région.
Les échos sont très nombreux et très positifs ; nous considérons que tout ce qui peut contribuer à mettre les valeurs de la Résistance, et tous ceux qui les portent, sur le devant de la scène est une bonne chose.
Comment ne pas être sensible à tous les messages de félicitations venant des Anciens eux-mêmes, des fondations, des associations, des représentants de l’État et des élus avec qui nous sommes en lien très étroit ?
« Rien de grand ne se fait sans passion » disait le général Leclerc.
C’est un immense honneur et en même temps un formidable encouragement à poursuivre nos actions en 2008…
Et bien sûr, un grand merci à toute l’équipe de notre association pour son dévouement, sa fidélité et son efficacité.

Cliquez deux fois sur l’article pour l’agrandir

 

articleornehebdocbayard2.jpg

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus