Vive la Résistance

  • Accueil
  • > Hommage aux Republicains espagnols

3 novembre 2011

80ème anniversaire de la Seconde République espagnole.

drapeauseconderpubliqueespagnole.jpg
Le drapeau de la Seconde République espagnole (1931-1939).

 L’année 2011 est marquée par le 80ème anniversaire de la proclamation de la Seconde République espagnole, le 14 avril 1931.
Une période encore trop méconnue qui a suscité un immense espoir chez les Républicains avant le coup d’Etat de juillet 1936, la guerre puis la dictature franquiste.
La défaite de 1939 a provoqué l’exil de près de 500.000 Républicains espagnols en France : c’est la Retirada.

L’association Vive la Résistance propose une journée exceptionnelle sur ce thème.

Journée du vendredi 18 novembre 2011


Halle aux Toiles – Alençon

 

Après-midi : 14H/16H30

 

 

Séquence pédagogique réservée aux scolaires

Soirée

 

Dès 19 heures :

 

 

Restauration sur place avec spécialités espagnoles
et ambiance musicale

20 heures 30 :

 

Conférence-débat

Sous la direction de

M. Ángel Viñas

Économiste, diplomate, professeur d’université
et historien espagnol

 

Avec la présence de Carmen Negrín, petite-fille de Juan Negrín (dernier chef du gouvernement de la Seconde République espagnole) et de plusieurs grands témoins : anciens Républicains et Guérilleros, historiens, écrivains, poètes, etc.

Entrée libre

allegorieseconderpubliqueespagnole.jpg

 
 

80ème anniversaire de la Seconde République espagnole. dans 2011 logoassociationvivelaresistancenew.vignette

« TDR à Vive la Résistance 2011« 

 

Des publicités intempestives et indépendantes de notre volonté peuvent apparaître momentanément. Nous en sommes désolés.

16 avril 2009

Spectacles « Hommage aux Républicains espagnols » à Alençon.

Classé sous Hommage aux Republicains espagnols,Spectacles — Vive la Résistance @ 20 h 18 min

brunospiesser.jpg

Bruno Spiesser

 

Spectacle théâtral

« Ma guerre en Espagne, ou de l’encre dans les bottes »


Par Bruno Spiesser et la Compagnie Fébus

 

Mardi 21 avril – Théâtre d’Alençon – 21 H

 

« Entrée : 10 euros »

 

 

Dans une soif d’exaltation révolutionnaire, John Williams, journaliste étranger s’engage à Barcelone en décembre 1936 dans le conflit espagnol contre l’ennemi franquiste. Au contact du front et de l’arrière il prend conscience que la guerre et le combat politique ne sont pas simplement héroïsme, sacrifice, mais aussi lâcheté, absurdité, trahison.
C’est un homme au cœur des luttes idéologiques du XXème  siècle.
A travers un texte lyrique et bouleversant Bruno Spiesser campe un soldat plus vrai que nature qui sur un ton décalé décrit la réalité de la guerre et passe d’une grande ferveur d’une profonde conviction dans l’engagement à la colère, la désillusion face à la bêtise guerrière.
C’est un témoignage d’un engagement personnel et politique basé sur des notions de solidarité, d’égalité et de liberté.

La guitare au service des mots ou les mots au service de la guitare.
La création musicale de « Pierre Hossein » souligne l’intensité et le côté tragique de cette histoire…espagnole.

Ecrit et interprété par « Bruno Spiesser« , auteur et metteur en scène du festival de Gavarnie.
Création musicale
« Pierre Hossein« 
Avec la présence de la chanteuse
« Maria Aguirre« 

(Durée : environ 1 heure 15)

 

afficheelcomunerojpg.gif
« El Comunero »

 

Concert « EL COMUNERO »

 

« Chants de lutte de la république espagnole »

 

Mercredi 22 avril – Halle aux Toiles – 20 H 30


Avec restauration sur place dès 19 h 00


Des spécialités espagnoles (tapas, pâtisseries, boissons, etc.) pourront être servies dès 19 h, et pendant le concert, avec l’Association normande « France-Espagne ».

 

« Entrée : 10 euros »

 

On y retrouve des chants traditionnels, des poèmes mis en chanson par Paco Ibanez, l’émouvante « A las barricadas » ou « l’Estaca » de Lluis Lach mais aussi le poète et guitariste argentin Atahualpa Yupanqui ainsi que des compositions propres.
Une superbe occasion de (re)découvrir un pan de notre Histoire contemporaine par la musique…


Dans l’esprit de 100 % Collègues et des chants de l’immigration algérienne repris par les ex-Zebda, Mouss et Hakim, voici le projet de Thomas Jimenez, un projet de redécouverte des chants républicains de la guerre civile espagnole, 70 ans après l’événement.
“Et Franco se va paseo”. Thomas Jimenez, il est du groupe l’Air de Rien, et avec l’aide de types venus de deux autres groupes, La Varda et Les Croquants, il va faire revivre la mémoire de son grand-père, l’exil en France, le camp d’Argelès, le monde ouvrier. Reprenant des chants espagnols devenus traditionnels en Espagne, des chansons de Paco Ibanez, Luis Llach ou même Atahualpa Yupanqui, on se promène non sans une certaine nostalgie joyeuse dans cet univers musical où il y a des refrains, immanquablement, qui s’accrochent aux oreilles.
Les chansons sont franchement belles et poétiques, entraînantes ou mélancoliques (mais toujours entraînantes un peu). Sans parler des très connues comme “A las barricadas”, citons les excellentes “Que la tortilla se vuelva”, “A galopar” ou encore “Santa Barbara”. La plupart du temps en voix et guitare sèche, accompagné ou non de quelques cuivres discrets et autres instruments invités, et parfois avec un petit coup plus rock et guitare électrique (”En la plaza de mi pueblo”). Le tout agrémenté d’images diffusées sur écran géant, de commentaires ou de petits récits d’anciens acteurs de cette guerre civile.

 

 

« Formule DUO « Théâtre + Concert » : 16 euros« 

 

Réservation :

  1. Office de tourisme d’Alençon, Maison d’Ozé, Place de la Magdeleine.
  2. Librairie « Le Passage », 8 rue du Bercail – Alençon
  3. Bar restaurant « Le Pouce », Place Poulet-Malassis – Alençon

 

Pour tous renseignements. Veuillez cliquer sur l’image de l’Association ci dessous

logoassociationvivelaresistancenew.jpg

ORGANISATION : Association « Vive la Résistance »

 

 

 

Des publicités intempestives et indépendantes de notre volonté peuvent apparaître momentanément. Nous en sommes désolés.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus