Vive la Résistance

12 mai 2011

Soirée-conférence avec René Gatissou le 17 mai 2011.

Classé sous ACTUALITE,CONFERENCE - DEBAT,Education nationale,RENDEZ-VOUS-TEMOIGNAGE — Vive la Résistance @ 12 h 55 min

rengatissouprofilretouche.jpg
Le colonel René Gatissou. Crédit photo : Stéphane Lavoué.

 

L’association « Vive la Résistance » organise une soirée conférence avec René Gatissou, Français libre, ancien des Forces Aériennes Françaises Libres et Compagnon de la Libération.

 

Cet événement exceptionnel se déroulera le:

 

Mardi 17 mai 2011

A partir de 20 H 30

Halle aux Toiles – Alençon

 

René Gatissou viendra témoigner devant les élèves du collège Louise Michel l’après-midi avant de rencontrer le grand public en soirée.
Le lendemain, mercredi 18 mai, il assistera à la cérémonie de remise des Prix du Concours de la Résistance et de la Déportation pour le département de l’Orne.

 

croixdelaliberation.jpg
La Croix de la Libération, plus haute décoration française de la Seconde Guerre mondiale.

 

Réné Gatissou, résistant de l’aube, est l’un des 36 derniers Compagnons de la Libération en vie. L’un de ceux qui choisirent le camp du refus de l’Armistice et de la collaboration, en se ralliant au général de Gaulle.
« Ces hommes partis de rien » ont permis de mettre la France dans le camp des vainqueurs en 1945.

René Gatissou est né le 13 mai 1915 à Libourne. Quand l’Armistice est signé en juin 1940, il est soldat à Djibouti. Mécanicien d’aviation hors pair, il décide de résister en faisant du renseignement pour les Anglais. Sur le point d’être arrêté, il s’évade en février 1941 ce qui lui vaudra une condamnation à mort par Vichy. Il parvient à rejoindre la RAF deux mois plus tard en Somalie Britannique et intègre le Groupe Réservé de Bombardement n°1 au sein du 8th Squadron Bomber. Réné Gatissou rejoint ensuite la Syrie pour être affecté au Groupe de Bombardement « Lorraine », dans les Forces Françaises Libres.
Il participe notamment à la Campagne de Libye comme chef mécanicien.
Débarqué en Angleterre le 1er janvier 1943, René Gatissou prend le commandement de toute la partie technique du Groupe. Il participe également à de nombreuses missions de bombardement, souvent très périlleuses, sur le Nord de la France en qualité de « gunner » (mitrailleur en français). Il ne repose le pied en France qu’en juin 1944, soit huit ans après son départ, avec une lettre de mission du général de Gaulle.

René Gatissou pourra évoquer le célèbre Romain Gary dont il fut un proche, pendant la Seconde Guerre mondiale, au sein du Groupe de Bombardement « Lorraine ».

 

garygatissou.jpg
René Gatissou (à droite) aux côtés de Romain Gary (deuxième à droite). Photo prise à Nancy, en août 1945.

 

 

logoassociat<img id=
« TDR à Vive la Résistance 2011« 

 

Des publicités intempestives et indépendantes de notre volonté peuvent apparaître momentanément. Nous en sommes désolés.

20 avril 2011

L’association « Vive la Résistance » présente à la fête de Lancrel le 1er mai 2011.

Classé sous 2011,ACTUALITE,ASSOCIATION,Rendez-vous,Stand — Vive la Résistance @ 18 h 00 min

Tous droits réservés à Vive la Résistance ne pas copier cette image sous peine de poursuites
Le stand de l’association « Vive la Résistance »

 

Comme l’an passé, notre association sera présente à la fête de Lancrel (Alençon).

Nous vous invitons cordialement à venir sur le stand « Vive la Résistance ». Vous pourrez y retrouver toute notre équipe.

Ce rendez-vous est d’abord un moment d’échanges et de rencontres.

Nous y présenterons divers objets, travaux, livres…

Il sera également possible de faire partie de nos nouveaux adhérents.

Enfin vous aurez la primeur d’y découvrir le bulletin N°2 de l’association.

Au sommaire ce trimestre :

- Les comptes-rendus des deux journées de la Résistance.
- Les portraits d’Hélène Gomez (résistante-déportée) et de Robert Créange (enfant juif caché).
- Un hommage à Jean Ferrat.
- La soirée-conférence du 18 avril au PC de Leclerc près du Pont Neuf (aujourd’hui restaurant Rive Droite)
- Et la suite de nos projets 2011…

 

 

logoassociat<img id=
« TDR à Vive la Résistance 2011« 

 

Des publicités intempestives et indépendantes de notre volonté peuvent apparaître momentanément. Nous en sommes désolés.

 

17 février 2011

Journée spéciale du 22 février 2011.

tous droits réservés à Vive la Résistance ne pas copier cette image sous peine de poursuites
Raymond Aubrac et Jean-Jacques Auduc, au collège Louise Michel, lors de la Journée du 9 mars 2010.

 

L’association Vive la Résistance organise :

 

Journée de la Résistance,
de la Déportation
et des Droits de l’Homme

 

 Mardi 22 février 2011

Collège Louise Michel – Alençon

Réservé aux scolaires

 

La répression de la Résistance en France
Par les autorités d’occupation et le régime de Vichy
(Thème national du CNRD)

 

Avec la présence exceptionnelle
d’une dizaine de « Grands témoins »,
Anciens Résistants, Français libres, Déportés et enfants cachés.

 

9H00-10H30 : Témoignages
               La répression de la Résistance : exemples locaux et nationaux.

10H45-12H00 : Séquence « ateliers » (élèves séparés en quatre groupes de travail).
Présentation de différentes productions littéraires et artistiques.

               Échanges avec les « Grands témoins ».

14H15-16H45 : Témoignages
             La Déportation, le Conseil National de la Résistance,
                        la victoire, les Droits de l’Homme.

 

Nous recevrons notamment :

Jean-Jacques Auduc : Résistant à 11 ans, avec ses parents, dans le réseau Hercule-Buckmaster (Sarthe). Caché à Paris après l’arrestation et la déportation de ses parents. Le plus jeune Croix de Guerre de France.

Georges Baudouin :
A traversé toute la France à vélo pour rejoindre l’Espagne puis les forces anglaises par le Portugal. Engagé à Philadelphie dans les Forces Navales Françaises Libres. A escorté des convois sur tous les océans à bord d’un destroyer.

André Bessière :  Né en 1926 à Paris, entré dans la Résistance à 15 ans (Libération Nord) et déporté à 17 ans par le convoi du 27 avril 1944. Passé par Auschwitz, Buchenwald, Flossenbürg et Theresienstadt (compagnon de déportation de Robert Desnos).
Auteur de nombreux ouvrages sur la Résistance et la Déportation.

Isabelle Choko : Née en Pologne. rescapée du ghetto de Lodz, d’Auschwitz et de Bergen-Belsen.

Robert Créange : Enfant caché, ses parents ont été exterminés à Auschwitz. Secrétaire général de la Fédération Nationale des Déportés et Internés Résistants et Patriotes (F.N.D.I.R.P.).

David Fuchs :
Enfant juif caché en Vendée, orphelin de déportés.

tous droits réservés à Vive la Résistance ne pas copier cette image sous peine de poursuites
Robert Créange venu témoigner lors de la journée spéciale du 9 mars 2010 au collège Louise Michel.
A ses côtés, Françoise Comte (à gauche) et Isabelle Choko (à droite).

 

Des publicités intempestives et indépendantes de notre volonté peuvent apparaître momentanément. Nous en sommes désolés.

2 novembre 2010

40ème anniversaire de la mort du général de Gaulle.

Classé sous ACTUALITE,CEREMONIE,FLERS — Vive la Résistance @ 13 h 00 min

logoflers.jpg

La journée du 9 novembre 2010 sera marquée par la commémoration du 40ème anniversaire de la mort du général de Gaulle.

 La ville de Flers (Orne) organise une cérémonie.

Elles se déroulera selon le programme suivant :


17 heures 45 : Rassemblement des participants rue Jules Gévelot.

18 heures : Monument aux Morts

 


Dépôt de gerbe
Minute de silence
Marseillaise

Des publicités intempestives et indépendantes de notre volonté peuvent apparaître momentanément. Nous en sommes désolés.

6 octobre 2010

Exposition Anne Frank à Alençon.

Classé sous ACTUALITE,Exposition,HISTOIRE — Vive la Résistance @ 6 h 00 min

expositionannefranck.jpg

La ligue de l’enseignement, Fédération des Œuvres Laïques de l’Orne, organise la venue de l’exposition intitulée :

 

Anne Frank une histoire d’aujourd’hui

 

Une exposition internationale itinérante de la Maison Anne Frank (Amsterdam).

- Du 4 octobre au 6 novembre 2010 – Halle aux Toiles à Alençon.

- Du 8 novembre au 18 novembre 2010 – IUFM.

- Du 20 novembre au 27 novembre 2010 – Halle aux Blés à Alençon.

Nous saluons cette belle initiative de la Ligue de l’enseignement.
Elle répond ainsi pleinement à la volonté de ses créateurs qui était de promouvoir la démocratie par l’éducation et la culture, dans une République dont les fondements sont la laïcité, le respect de la dignité de chaque individu, de chaque citoyen, quels que soient ses origines, son âge, son sexe ou ses opinions politiques.

La Ligue de l’enseignement est un mouvement d’éducation populaire.
Elle invite les citoyens à s’associer dans la lutte contre les inégalités, à débattre et à être acteurs dans la cité afin de construire une société plus juste, plus libre et plus solidaire visant à l’émancipation de tous.

 

Des publicités intempestives et indépendantes de notre volonté peuvent apparaître momentanément. Nous en sommes désolés.

12345...12

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus