Vive la Résistance

12 mai 2011

Soirée-conférence avec René Gatissou le 17 mai 2011.

Classé sous ACTUALITE,CONFERENCE - DEBAT,Education nationale,RENDEZ-VOUS-TEMOIGNAGE — Vive la Résistance @ 12 h 55 min

rengatissouprofilretouche.jpg
Le colonel René Gatissou. Crédit photo : Stéphane Lavoué.

 

L’association « Vive la Résistance » organise une soirée conférence avec René Gatissou, Français libre, ancien des Forces Aériennes Françaises Libres et Compagnon de la Libération.

 

Cet événement exceptionnel se déroulera le:

 

Mardi 17 mai 2011

A partir de 20 H 30

Halle aux Toiles – Alençon

 

René Gatissou viendra témoigner devant les élèves du collège Louise Michel l’après-midi avant de rencontrer le grand public en soirée.
Le lendemain, mercredi 18 mai, il assistera à la cérémonie de remise des Prix du Concours de la Résistance et de la Déportation pour le département de l’Orne.

 

croixdelaliberation.jpg
La Croix de la Libération, plus haute décoration française de la Seconde Guerre mondiale.

 

Réné Gatissou, résistant de l’aube, est l’un des 36 derniers Compagnons de la Libération en vie. L’un de ceux qui choisirent le camp du refus de l’Armistice et de la collaboration, en se ralliant au général de Gaulle.
« Ces hommes partis de rien » ont permis de mettre la France dans le camp des vainqueurs en 1945.

René Gatissou est né le 13 mai 1915 à Libourne. Quand l’Armistice est signé en juin 1940, il est soldat à Djibouti. Mécanicien d’aviation hors pair, il décide de résister en faisant du renseignement pour les Anglais. Sur le point d’être arrêté, il s’évade en février 1941 ce qui lui vaudra une condamnation à mort par Vichy. Il parvient à rejoindre la RAF deux mois plus tard en Somalie Britannique et intègre le Groupe Réservé de Bombardement n°1 au sein du 8th Squadron Bomber. Réné Gatissou rejoint ensuite la Syrie pour être affecté au Groupe de Bombardement « Lorraine », dans les Forces Françaises Libres.
Il participe notamment à la Campagne de Libye comme chef mécanicien.
Débarqué en Angleterre le 1er janvier 1943, René Gatissou prend le commandement de toute la partie technique du Groupe. Il participe également à de nombreuses missions de bombardement, souvent très périlleuses, sur le Nord de la France en qualité de « gunner » (mitrailleur en français). Il ne repose le pied en France qu’en juin 1944, soit huit ans après son départ, avec une lettre de mission du général de Gaulle.

René Gatissou pourra évoquer le célèbre Romain Gary dont il fut un proche, pendant la Seconde Guerre mondiale, au sein du Groupe de Bombardement « Lorraine ».

 

garygatissou.jpg
René Gatissou (à droite) aux côtés de Romain Gary (deuxième à droite). Photo prise à Nancy, en août 1945.

 

 

logoassociat<img id=
« TDR à Vive la Résistance 2011« 

 

Des publicités intempestives et indépendantes de notre volonté peuvent apparaître momentanément. Nous en sommes désolés.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus