Vive la Résistance

21 juin 2008

Commémoration du 68ème Anniversaire de l’Appel du 18 juin 1940

Classé sous COMMEMORATION — Vive la Résistance @ 9 h 03 min

Mercredi 18 juin 2008, s’est tenue à Alençon, comme ailleurs, la cérémonie de commémoration de l’Appel du général de Gaulle.
Comme toujours, nous étions présents avec plusieurs élèves du collège Louise Michel qui ont eu l’honneur d’accompagner les autorités lors du dépot de gerbes au pied du monument aux morts de la ville d’Alençon.
L’Appel du 18 juin a été lu par notre ami André Avrilleux, Français libre. M. Michel Lafon, préfet de l’Orne, a quant à lui lu le message du Secrétaire d’Etat chargé de la Défense et des Anciens Combattants.
Au travers de cette cérémonie, il s’agit de rendre hommage à tous ceux qui ont répondu à l’Appel du général de Gaulle, « Des hommes partis de rien » (Professeur René Cassin).

18juin2008alenc3a7on.jpg

Les élèves et leur professeur Christophe Bayard en compagnie de Jean Le Houx, Jacques Garcin, André Avrilleux, et de Lucienne Forveille (Maire-adjoint d’Alençon).


Nous nous sommes ensuite rendus, à titre personnel, au Square Jean Lucchesi, inauguré le 18 juin 2006, afin d’y déposer quelques fleurs. Jean Lucchesi, Français libre, Ancien de la 2ème D.B. et Compagnon de la Libération a également été préfet de l’Orne entre 1969 et 1973

squarelucchesic3a9lc3a8ves18juin2008.jpg

Wilfried, Mathieu, Léandre et Mathias devant le Square Jean Lucchesi à Alençon.


La commémoration de cet événement majeur de la Seconde Guerre mondiale a également été célébrée au Mont Valérien (près de Paris) en présence du Président de la République, de plusieurs membres du gouvernement, et de nombreux Résistants.

montvalc3a9rienfranc3a7oisjacob.jpg

M. François Jacob, Chancelier de l’Ordre de la Libération, ravive la flamme du Mémorial de la France Combattante située devant la crypte du Mont Valérien. (Photo : Rolland Pellegrino)

3 juin 2008

Serge Croix nous a quittés le 2 juin 2008.

Classé sous HOMMAGE — Vive la Résistance @ 13 h 17 min

sergecroix02.jpg

 

Nous apprenons avec une très grande tristesse le décès de notre ami Serge Croix, à l’âge de 81 ans, ce lundi 2 juin 2008.
Grand patriote, ancien Résistant engagé dès le plus jeune âge, Serge Croix restera pour nous tous un homme de cœur empreint d’une vraie gentillesse et d’un dévouement total à la cause du souvenir de la Résistance et de la Déportation.
Son témoignage devant nos élèves, ses marques de soutien, ses encouragements sincères et énergiques, nous manqueront énormément.

Un parcours exceptionnel durant la Seconde Guerre mondiale :

Serge Croix, né le 1er juillet 1926, était originaire de la Marne.
Il refuse d’emblée la défaite et commence immédiatement par cacher des armes (laissées par l’armée française en déroute) en vue de les utiliser le moment venu. Il intègre alors le réseau de renseignements KLÉBER et fournit aux alliés de nombreuses indications sur les positions et les déplacements des troupes allemandes.
Le 16 août 1942, il a 16 ans lorsqu’il est arrêté avec sa mère, tous deux victimes d’une dénonciation. Le voilà incarcéré à Paris, durant cinq mois, au secret absolu.
Alors que sa mère est déportée à Ravensbrück, Serge Croix est dirigé vers Hinzert (près de Trèves) puis à Bautzen (Saxe).
Il connait la Libération le 18 avril 1945. Lui et sa mère pesaient alors environ 35 kilos !
Après une carrière dans l’administration pénitentiaire (il fut notamment directeur de la prison d’Alençon), Serge Croix s’est beaucoup investi pour les C.V.R. de l’Orne dont il était toujours Secrétaire.

La grande famille de la Résistance, dans le département de l’Orne, a perdu l’un de ses plus valeureux compagnons. Nous nous inclinons avec émotion et respect devant cette haute figure de la Résistance qu’était Serge Croix.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus