Vive la Résistance

  • Accueil
  • > HOMMAGE
  • > Hommage à Paul Bonaldi, Compagnon de la Libération.

21 janvier 2008

Hommage à Paul Bonaldi, Compagnon de la Libération.

Classé sous HOMMAGE — Vive la Résistance @ 15 h 13 min

paulbonaldiportrait.jpg

Un Compagnon de la Libération et Ancien du Régiment de Tirailleurs Sénégalais du Tchad, Paul Bonaldi, s’est éteint le 13 janvier 2008 à l’âge de 90 ans.
Paul Bonaldi était, avec Roger Ceccaldi décédé le 20 juin 2007, un des derniers survivants des opérations de Koufra.

 

Engagé dans les troupes coloniales en 1936, il est en service au Tchad lorsqu’il apprend la nouvelle de la défaite et de l’armistice. Il suit l’appel du 18 juin et décide aussitôt de rallier la cause de la France Libre.
Le 26 août 1940, le territoire du Tchad, sous l’impulsion du gouverneur Félix Eboué et du colonel Marchand, se rallie au général de Gaulle. Le R.T.S.T. devient alors le premier régiment passé entièrement à la France Libre.
Paul Bonaldi participe à la prise de Koufra, le 1er mars 1941, aux deux Campagnes du Fezzan (1942-1943), à la conquête de la Tripolitaine (jonction avec la VIIIe armée britannique, constitution de la Force L) et de la Tunisie où il reçoit une citation.
Lors de la constitution de la 2ème DB, au Maroc en juillet – août 1943, il est affecté au 3ème Bataillon du Régiment de Marche du Tchad (R.M.T.). C’est dans cette unité qu’il participe à toute la Campagne de France, de la Normandie à l’Alsace. Il se distingue particulièrement dans les Vosges en septembre 1944 et lors de l’attaque de Grussenheim (Haut-Rhin) le 28 janvier 1945.
Paul Bonaldi fait également partie des premiers soldats à être allés jusqu’au nid d’Aigle d’Hitler, à Berchtesgaden, lors de la victoire finale, début mai 1945.

Paul Bonaldi était notamment Officier de la Légion d’Honneur, Compagnon de la Libération (décret du 17 novembre 1945), Croix de Guerre (4 citations), Médaille coloniale avec agrafes « Koufra », « Fezzan-Tripolitaine », il était également titulaire de la Presidential Unit Citation (USA).

C’est avec émotion que nous rendons hommage à ce grand soldat de Leclerc qui a toujours conservé une fidélité sans failles à ses compagnons d’armes des débuts de la France Libre et du R.T.S.T., le « Régiment du Serment ».

Serge Borochovitch et Christophe Bayard

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus