Vive la Résistance

29 juin 2007

Cérémonie du 67ème anniversaire de l’Appel du 18 juin.

Classé sous CEREMONIE — Vive la Résistance @ 17 h 18 min

crmoniedu18juin2007.jpg

Les élèves avec Jacques Garcin (porte-drapeau) et André Avrilleux (FFL) au pied du monument de la Place Charles de Gaulle à Alençon.

Comme partout en France le lundi 18 juin 2007, une cérémonie s’est tenue à Alençon pour commémorer le 67ème anniversaire de l’Appel du général de Gaulle.

André Avrilleux, Français libre, (Ancien de la 6F, unité de l’aéronavale au sein des Forces Françaises Libres) a lu le texte de l’Appel du 18 juin 1940, tandis que le message du ministre était lu par le préfet de l’Orne, M. Jean Charbonniaud. Un groupe d’élèves du collège Louise Michel s’est ensuite rendu au Square Jean Lucchesi, FFL et Compagnon de la Libération, afin d’y déposer une fleur.

Événement historique de la plus haute importance qui incarne le point de départ de ce que nous désignons comme l’esprit de Résistance, l’appel du 18 juin 1940 qui redonne l’espérance et invite à continuer le combat, préfigure également la naissance de la France Libre.

Revenons sur le déroulement de cet événement :

Londres, 18 juin 1940, dans un petit appartement de Seamor Place, Elisabeth de Miribel, secrétaire du général de Gaulle, tape sur une vieille machine le texte qui sera lu le jour même à la radio.

18 heures : depuis le studio B2 de l’immeuble de la BBC à Londres, un homme seul de 49 ans, inconnu du grand public, général de brigade à titre temporaire et qui s’est distingué, à Moncornet, le mois précédent à la tête de ses chars, prend la parole devant le micro que M. Churchill a mis à sa disposition. Le général de Gaulle s’adresse aux Français et les invite où qu’ils se trouvent à se joindre à lui dans la Résistance.

Il termine cet appel par ces mots :

« Quoi qu’il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s’éteindre et ne s’éteindra pas ».

L’homme du 18 juin entrait alors dans l’Histoire…

La plaque du square Jean Lucchesi fleurie par Christophe Bayard et des élèves du collège Louise Michel.

squarejeanluchesi18juin2007.jpg

24 juin 2007

Pierre Sudreau à Alençon le jeudi 31 mai 2007.

Classé sous CONFERENCE,RENDEZ-VOUS-TEMOIGNAGE — Vive la Résistance @ 13 h 16 min

pierresudreauetsergeborochovitch.jpg

Au micro Pierre Sudreau, Serge Borochovitch est assis à sa droite. Deux personnalités pour lesquelles nous avons une immense estime et une très grande amitié.

Nous remercions infiniment Pierre Sudreau d’avoir accepté notre invitation et de nous avoir fait vivre une rencontre exceptionnelle. 

M. Pierre Sudreau, résistant déporté, ancien ministre du général de Gaulle, Président de la Fondation de la Résistance.

M. Victor Convert, préfet, Directeur général de la Fondation de la Résistance.

Sont venus témoigner au collège Louise Michel (Alençon) 

le jeudi 31 mai 2007

En présence de nombreux lauréats du Concours de la Résistance et de la Déportation du département de l’Orne

Pierre Sudreau a retracé son parcours extraordinaire :

Rencontres avec Antoine de Saint-Exupéry dans sa jeunesse. Grand résistant, chef du réseau Brutus (zone Nord), déporté à Buchenwald.

Ministre de la construction puis de l’Education Nationale de 1958 à 1962. Pierre Sudreau a également présenté la naissance de la 5ème République et les grands chantiers mis en œuvre par lui aux côtés du général de Gaulle

13 juin 2007

Hommage au général Alain Le Ray, premier chef du maquis du Vercors, décédé le 4 juin 2007.

Classé sous HOMMAGE — Vive la Résistance @ 19 h 48 min

photoalainleray.jpg 

« Vive la Résistance » souhaite rendre hommage au général de corps d’armée Alain Le Ray, cofondateur et premier chef militaire du maquis du Vercors, décédé le 4 juin 2007 à l’âge de 96 ans. Grand Croix de la Légion d’Honneur et de l’Ordre National du Mérite, Médaille de la Résistance avec Rosette, le Grand Résistant Alain Le Ray était également le Président d’honneur des Anciens du Vercors.

redimensionnerredimensionners1uitedelarticle.jpg

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus