Vive la Résistance

10 décembre 2007

Journée spéciale de la Résistance le 13 décembre à Alençon

Classé sous CONCOURS,CONFERENCE,HISTOIRE,RENDEZ-VOUS-TEMOIGNAGE — Vive la Résistance @ 13 h 23 min

 

Photo : André Courgey

gnralleclercetmarcelchesneaux.jpg
Le 10 août 1947, le Général Leclerc était à Alençon pour présider les cérémonies de la Libération de la ville. Le 28 novembre de la même année, il disparaissait à Colomb-Béchar.

 

Journée de la Résistance

Alençon, le 13 décembre 2007
De 9h00 à 16h30 (Réservé aux scolaires)

Programme :

1 L’esprit de Résistance Avec les témoignages de plusieurs anciens Français libres et résistants de l’intérieur.

2 La cérémonie patriotique (avec le concours de l’Office National des Anciens Combattants)

3 Présentation du thème national du Concours de la Résistance et de la Déportation : « L’aide aux personnes persécutées et pourchassées en France pendant la seconde guerre mondiale : une forme de résistance ».

1 La Libération de la région par la 2ème Division Blindée

2 Hommage au général Leclerc – 60ème Anniversaire de sa disparition.
Avec les témoignages de ses anciens compagnons de combat.

Salle d’Écouves, Conseil Général de l’Orne

logoassociationvivelaresistancenew.jpg image3.jpg conseilgnraldelorne.jpg redimensionnerlogoonac.jpg louisemichel.jpg

26 novembre 2007

Message du général Leclerc, Témara, janvier 1944.

Classé sous ACTUALITE,HISTOIRE,HOMMAGE — Vive la Résistance @ 23 h 59 min

gnralleclercenangleterre.jpg

Photo du Général Leclerc en Angleterre

Dans le cadre de l’hommage rendu au général Leclerc, nous publions ce document daté de la période précédant la Campagne de France ; la 2ème D.B. venait tout juste d’être créée.

Le Général Leclerc, passant dans les différentes unités, adressait ses vœux pour 1944 en ces termes :

« J’ai tenu à venir le faire en personne pour souligner l’importance des heures que nous allons vivre […] L’année 1944 sera l’année de la Libération […] Vous aurez votre rôle à jouer, je peux en donner désormais l’assurance, mais je ne vous indiquerai ni le lieu ni la date.

N’attachez aucun crédit aux « lanceurs de bobards ». La décision qui sera prise, vous l’ignorerez […] Ce dont vous pouvez seulement être sûrs, c’est d’avoir votre place au combat.

Alors ? Eh bien, de même que dans une équipe de football l’incapacité d’un joueur compromet la victoire de l’équipe, de même dans l’armée moderne, et en particulier dans une division blindée, chacun doit connaître son métier à fond sous peine de compromettre les efforts de tous, d’ailleurs nous aurons notre récompense […] Ceux qui ont délivré Gabès et Tunis ont vécu des heures inoubliables, elles ne sont rien à côté de celles que nous vivrons en délivrant les villes de France. Le général de Gaulle m’a dit, il y a quelques jours, qu’il avait confiance dans la 2ème D.B., et j’ai répondu que la division se montrerait digne de cette confiance. Je vous demande de ne pas me donner de démenti.

Je m’adresse surtout aux nouveaux arrivés. Les anciens, je les connais, je suis sûr d’eux. Je demande aux nouveaux de se montrer à hauteur de leurs anciens.Il faut donc travailler […] Que chacun soit bien conscient de sa responsabilité personnelle et de l’importance de son rôle, quel qu’il soit.

L’objectif que j’ai fixé à ceux qui sont partis du Congo avec moi il y a trois ans était Strasbourg. Mon vœu pour 1944 est d’atteindre cet objectif »

Témara, le 4 janvier 1944

Le Général Leclerc
Commandant la 2ème Division Blindée

10 novembre 2007

Cérémonie du 37ème anniversaire de la mort du général de Gaulle, à Flers, le 9 novembre 2007.

Classé sous CEREMONIE,HOMMAGE — Vive la Résistance @ 13 h 04 min

(Photo : l’Orne Combattante)

crmonieflers9nov2007.jpg

Devant le monument aux morts de la ville de Flers. De gauche à droite : M. le maire de la ville de Flers, Yves Goasdoué, M. Michel Cosson (délégué aux cérémonies patriotiques), M. le sous-préfet d’Argentan, M.Jean Letouzey (C.V.R.), M. Baratte.

 

En accord avec le Comité d’Entente des Sociétés Patriotiques, la ville de Flers a organisé une cérémonie commémorative à l’occasion du 37ème anniversaire de la mort du général de Gaulle. Cette cérémonie, qui s’est déroulée vendredi 9 novembre 2007 devant le monument aux morts superbement pavoisé, a rassemblé les autorités civiles et militaires ainsi que plusieurs représentants de l’Union Départementale de l’Orne des Combattants Volontaires de la Résistance.

Parmi les résistants présents, nous avons eu le plaisir de retrouver Mme Annette Lajon, ainsi que M. Jean Letouzey.
Particulièrement fidèle au chef de la France Libre, la ville de Flers organise chaque année cette cérémonie marquant solennellement le souvenir de la disparition du général de Gaulle.

2 novembre 2007

Cérémonie du Souvenir Français,2 novembre 07 au carré militaire de St Léonard

Classé sous CEREMONIE — Vive la Résistance @ 18 h 40 min

( Photo: Danguy Gislaine pour « Vive la résistance » )
derpb020001.jpg

les Porte-Drapeaux lors de la cérémonie rendue au cimetière St-Léonard à Alençon

Vendredi 2 Novembre, s’est déroulée la cérémonie du souvenir Français. Mr Le délégué Général du Souvenir Français a rendu un hommage solennel, avec le chant des clairons, aux soldats morts pour la France, avec la présence de nombreuses autorités civiles, militaires et religieuses. 22 porte-drapeaux étaient présents, dont le jeune Mathieu Bordereau, du collège Louise-Michel, en classe de 3ème. Mathieu a été recruté par le président de la fédération Maginot du département de l’Orne et il en est très fier: « il est important que les jeunes reprennent le flambeau et que la mémoire soit ainsi préservée » soulignait cette après-midi Mathieu Bordereau qui a été ravi de sa première cérémonie et nous espérons le retrouver très souvent !

( Photo: Danguy Gislaine pour « Vive la résistance » )
derpb020006.jpg

Première cérémonie pour Mathieu Bordereau, en tant que Porte-drapeau

Danguy Gislaine pour Vive la Résistance

 

25 octobre 2007

François Jacob, nouveau chancelier de l’Ordre de la Libération.

Classé sous ACTUALITE — Vive la Résistance @ 4 h 15 min

francoisjacobportrait.jpg

 

« Par décret du Président de la République en date du 12 octobre 2007, M. le professeur François Jacob, membre du Conseil de l’Ordre de la Libération, est nommé chancelier de l’Ordre de la Libération pour une période de quatre ans, en remplacement de M. Pierre Messmer décédé. »

Journal officiel de la République Française du 14 octobre 2007

Nous avons appris avec un très grand plaisir la nomination de François Jacob au poste de chancelier de l’Ordre de la Libération. François Jacob est une personnalité exceptionnelle pour qui nous avons une immense admiration.

Français libre présent à Londres en juillet 1940, François Jacob suit Leclerc en Afrique. D’abord au Gabon (novembre 1940), puis dans la fantastique épopée du désert (Campagnes du Fezzan, de Tripolitaine et de Tunisie) au sein du Régiment de Tirailleurs Sénégalais du Tchad, en qualité de médecin chef de la 12ème Compagnie du régiment.

En août 1943, François Jacob est affecté au 13ème Bataillon médical de la 2ème D.B. qui prend forme à Temara au Maroc. Il est grièvement blessé le 8 août 1944, lors d’une attaque aérienne à Mortain, quelques jours après le débarquement de la Division en Normandie.

A l’issue de la guerre, il est fait Compagnon de la Libération par le général de Gaulle (décret du 17 novembre 1945).

Une autre vie commence alors, celle de docteur en médecine, chercheur à l’Institut Pasteur, puis de professeur de génétique cellulaire au Collège de France à partir de 1964.

François Jacob a obtenu le prix Nobel de médecine en 1965, avec André Lwoff et Jacques Monod.

Élu membre de l’Académie des sciences en 1977.

Membre de l’Académie française depuis le 19 décembre 1996.

François Jacob est également Grand Croix de la Légion d’Honneur, Grand Officier de l’Ordre National du Mérite et Croix de Guerre 39/45 (4 citations).

Nous publions ci-après deux extraits d’un ouvrage autobiographique de François Jacob intitulé « La statue intérieure ». Une lecture passionnante qui rend superbement hommage aux premiers volontaires de la France Libre et aux hommes de Leclerc, ces « combattants de l’impossible ».

redimensionnerredimensionners1uitedelarticle.jpg

12345...7

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus